annonces gratuites de location
Publié le - 39 clics -

Loueur en meublée non professionnelle : les avantages fiscaux

Calculatrice, Tableau, Facture D'Achat, Travailler

Le marché immobilier meublé est devenu accessible à tous grâce au statut LMNP. Il y a, bien sûr, un certain nombre de conditions à remplir. En ce qui concerne les avantages fiscaux, ils sont bel et bien réels. Décryptage !

La déductibilité des charges afférentes à l’exploitation du bien

Pour rappel, le statut LMNP est accessible uniquement aux propriétaires de biens meublés respectant au moins l’un des critères suivants :

  1. Réaliser et déclarer des recettes locatives annuelles inférieures à 23 000 €
  2. Dégager des recettes locatives (issues de son activité LMNP) n’excédant pas les autres revenus récurrents du foyer fiscal

Parmi les principaux avantages de la location meublée non professionnelle, il y a notamment la possibilité de déduire de ses revenus locatifs différentes charges afférentes à l’exploitation du bien. Il s’agit généralement de :

  • La taxe foncière
  • La taxe d’habitation
  • Les frais de gestion
  • Les honoraires d’agence
  • Les petits travaux de rénovation et/ou de réparations
  • Les intérêts d’emprunt
  • L’électricité et l’eau
  • Les factures de téléphonie et d’internet

Il existe d’autres charges déductibles comme l’assurance loyer impayée ou encore la contribution foncière des entreprises (CFE).

La possibilité d’amortir certaines dépenses

L’amortissement location meublée reste un avantage fiscal non négligeable. Il permet notamment de ne pas payer d’impôts sur ses recettes locatives. Différentes dépenses sont amortissables. Il s’agit généralement des travaux entrepris dans le bien et du mobilier acquis pour le meubler.

Il y a une durée d’amortissement pour chaque type de dépense. Elle est fixée à 6 ans pour la literie, 10 ans pour la table de séjour, le canapé et les travaux de peinture. La durée d’amortissement d’un parquet est de 15 ans.

La récupération de la TVA

Le statut LMNP étant cumulable avec le dispositif Censi-Bouvard. Cela permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 11 % du prix d’acquisition HT. Elle s’étale sur 9 ans avec un plafond d’investissement annuel de 300 000 €. Cerise sur le gâteau, la récupération de 20 % de la TVA devient possible.

Afin de bénéficier de ce montage fiscal très avantageux, il faut investir dans un bien neuf ou en VEFA (état futur d’achèvement).
 

Les publications similaires de "Blog"

  1. 29 Août 2021Comment investir dans le LMNP ?47 clics
  2. 16 Août 2021Investir dans l'immobilier en LMNP45 clics
  3. 15 Août 2021Investir en location meublée LMNP50 clics
  4. 15 Août 2021Classement des meilleures SCPI 202111 clics
  5. 30 Avril 2021Vendre ou acheter un bien immobilier à Bordeaux283 clics
  6. 18 Mars 2021Expert en Immobilier d'Entreprise. Trouvez vos locaux à Louer !381 clics
  7. 1 Nov. 2020Les SCPI vont-elles passer le cap de la 2ème vague ?525 clics
  8. 7 Août 2019Comment fonctionnent les versements sur un compte PERP ?1230 clics
  9. 25 Fév. 2019Le Mas Toulousain et les avis de ses clients1091 clics
  10. 16 Juil. 2018Biarritz : la location revient moins cher que l'achat ?1704 clics